Yaoi Boys Forum Index
Yaoi Boys
Romances yaoi-BL
 
Yaoi Boys Forum IndexFAQSearchRegisterLog in

:: [Livre] Prête-moi ta plume. ::

 
Post new topic   Reply to topic    Yaoi Boys Forum Index -> Coin liberté -> Petit Coin Artistique -> Autres
Previous topic :: Next topic  
Author Message
haruhito
Membres

Offline

Joined: 05 Feb 2013
Posts: 37
Féminin

PostPosted: Tue 5 Feb - 13:04 (2013)    Post subject: [Livre] Prête-moi ta plume. Reply with quote

Alors voilà, mon disque dur remarche, alors j'ai tout de suite pensé que je devais vous faire part de mon livre "Prête-moi ta plume" qui n'est absolument pas terminé, mais que je voulais absolument vous faire découvrir. J'en suis au quatrième chapitre, mais pour l'instant je ne poste que le prologue et le premier chapitre. J'aimerai vraiment que vous me fassiez part de vos impressions, et si jamais il y a des fautes d'orthographe, se serait gentils de me faire remarquer parce que je ne les vois vraiment pas toutes.


Sur ce, bonne lecture !


Prête moi ta plume.


Résumé ; Un jeune écrivain français à succès, est envoyé en Angleterre afin d'écrire un livre traitant de l'homosexualité. Là-bas, il fera la rencontre d'un adolescent tourmenté qui a voulu verser sa peine dans les bars gay. Ce dernier lui propose alors un échange ; son savoir sur l'homosexualité, et l'écrivain l'héberge dans son appartement le temps de faire son livre. Commence alors une relation qui ne cessera d'évoluer, en bien et en mal ...

Prologue ; Et le ciel pleure, pour l’éternité.


Le vent soufflait dans ses cheveux bruns. Il s’engouffrait et repartait dans le sens inverse duquel il était venu. Cela mettait ses cheveux en bataille, alors qu’il venait à peine de se coiffer. Ses valises derrière lui, il trainait à travers la ville, recherchant un endroit où loger désormais. Car il n’était pas rare que lorsque les adolescents découvraient quelque chose sur eux, d’important ou pas, ils en fassent part à leurs parents, si ceux-ci leurs sont proches. Mais il n’est pas toujours bon de tout avouer.
Ses yeux bleus emplis de larmes qui ne voulaient pas sortir lui brouillaient la vue. Sa joue rouge portait encore la trace du coup de poing de son père. Elle mettrait certainement encore quelques temps avant de disparaître. Et même si elle disparaissait de la surface de sa peau, sa blessure au cœur, elle, ne guérirait jamais.
Son portable émit une sonnerie. Il décrocha, sans vraiment avoir envie de parler. A l’autre bout du fil, une de ses amies lui demanda de lui raconter comment cela c’était passé. Il soupira, mais se força à lui dire, tout en retenant ses pleurs. Il y eut un moment de silence, puis elle lui proposa de venir habiter chez elle pendant quelques mois, le temps qu’il trouve lui-même un appartement, et qu’il ait les moyens de le payer à l’année. Il eut quelques réticences à accepter, mais finalement, fut contrait par la voix assurée de son amie.
Il ferma son portable, et se remit à marcher, avec, cette fois-ci, une idée d’où il allait. Le ciel se couvrait progressivement. Il pensait qu’en arrivant chez elle, il serait trempé. Peut être que la pluie pourrait laver son cœur meurtrit ? Il avait quelques doutes.
Pluie diluvienne sur Londres.


Chapitre 1 ; Et l’horloge tourne.


Jamais je n’avais eu à faire à ce genre de problèmes. Quand on m’a appelé pour me demander où en était mon prochain livre, je ne pouvais décemment pas leur mentir. Mais de là à ce qu’il demande à mon éditeur de venir chez moi, afin de me donner une requête, cela, je ne l’aurais jamais imaginé. Surtout que c’est une requête assez spéciale. Non pas que je m’oppose à ce genre de livre, mais, c’est très loin des œuvres que j’ai l’habitude d’écrire.
-Je ne sais pas si je pourrai, monsieur Dupin.
-Mais voyons, Simon, je suis sûr que vous y arriverez !
Je soupirai. Il ne comprenait vraiment pas.
-Je n’ai jamais écrit de livre de ce genre ! Non seulement ça, mais ne plus, je ne m’y connais pas du tout en homosexualité ! Alors comment voulez-vous que je vous ponde un livre traitant d’un amour interdit entre deux hommes ?!
Il me regarda l’air stupéfait. Il était vrai que ce n’était pas dans ma nature de m’énerver ainsi, mais j’étais au bord de l’implosion. Avec un livre à écrire, sans connaître aucun des genres que je devais aborder, et mes problèmes en plus avec ma fiancée –je n’avais pas fermé l’œil de la nuit à cause de ça-, j’étais vraiment épuisé.
-C’est pour cela que vous allez partir en voyage.
-Je vous demande pardon ?
-Vous allez voyager, Simon. A Londres, plus précisément. Un de mes collègues s’est renseigné, et a trouvé un bar gay pas loin de la ville. Nous vous avons déjà réservé un appartement en centre ville. Vous irez donc à ce bar, et récolterez des informations pour vos livres. Tant que nous y sommes, je vous ai préparé une liste de roman que vous pouvez consulter afin de vous mettre dans le bain qu’est l’amour.
J’en restais bouche-bée. Ils avaient déjà fait tout ça, sans me prévenir ? Je n’en revenais tout simplement pas.
-Et bien sûr, vous ne pouvez pas refuser.
Je jurai. Cela était bien sûr évident que je ne puisse pas refuser, étant donné qu’ils avaient déjà tout réservés et programmés.
-Quand dois-je partir ?
Il sortit une feuille blanche de sa poche, et la déplia.
-Dans trois jours, à quatorze heures.
Je me levai, pour lui signifiai que la conversation était terminée, et que je ferais comme il l’avait dit. Il posa mon billet d’avion sur la table, me salua, et partit. Je m’assis lourdement sur le canapé, regardant mon billet. Ça aussi, j’allais devoir en parler à Camille. Cela allait sûrement générer une autre dispute, mais au point où nous en étions, peut être étais-ce une bonne idée de partir quelques temps sans la voir. Peut être cela allait-il nous faire réaliser des choses, à nous deux. Du moins, je l’espérais.
Je me levai et allai sortir les restes de mon poulet d’hier. Tout ce blabla avec mon éditeur m’avait donné faim. Je le dégustai autant qu’hier lorsqu’il était chaud. Après cela, je me pris un fruit, me lavai, et me couchai. La nuit allait être longue, comparée à ma journée de demain.
Je fixai mon réveil. Les aiguilles tournaient toujours dans le même sens, avec la même fréquence. Si seulement le temps pouvait être modifié. Si seulement, on pouvait le changer, retourner en arrière, faire en sorte que certaines choses n’arrivent pas, et que d’autres se passent mieux que comme nous les avons vécus. Oui, avec beaucoup de « si », j’aurai pu refaire le monde. Chaque personne sur Terre aurait pu le refaire à sa façon. Mais hélas, dans la réalité, les « si » n’existent pas.
Ce fut mes dernières pensées avant de sombrer dans les bras de Morphée.


Back to top
MSN Skype
Publicité






PostPosted: Tue 5 Feb - 13:04 (2013)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Baba
Team

Offline

Joined: 03 Jan 2011
Posts: 2,933
Féminin

PostPosted: Tue 5 Feb - 13:09 (2013)    Post subject: [Livre] Prête-moi ta plume. Reply with quote

charline wrote:
c est vraiment chouette !!! j ai envie de la suite ^^ !!!!

et en plus l histoire est bien pensee !! tres original !!!

CHOUETTE !!! 3¨o


mitsu wrote:
Oooh, merci merci, ça me fait plaisir que quelqu'un aime mon travail TwT La suite sera quand j'aurai fait le cinquième et sixième chapitre, comme ça j'aurai de la marge après :D


charline wrote:
je l attend avec impatience ^^


Misaki-842 wrote:
Un bon début, bien écrit et avec une tension émotionnelle qui rend le perso attachant... Et une orthographe irréprochable !!!! Bravo !!!


mitsu wrote:
Ooooh, merci merci >w<


Attends, t'es sèrieuse pour l'orthographe ? Woaw ! J'aurais franchement pas cru TwT J'suis trop contente, merci !

_________________


Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Yaoi Boys Forum Index -> Coin liberté -> Petit Coin Artistique -> Autres All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
onyx © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group